Pour la Saint-Patrick : un trèfle porte-bonheur DIY

 Ma touche déco façon trèfle irlandais : « fais un vœux! »

Allez, plus qu’une demie heure de liberté avant de lancer les derniers préparatifs pour fêter la Saint-Patrick entre amis… Je vous propose une déco sympa à intégrer à votre buffet garni : juste appuyée comme ça, l’air de rien contre le mur, elle fera son petit effet.

Une image format A4 présentée dans un cadre plus grand doté d’un passe-partout pour bien mettre à l’honneur notre impression du jour. Un peu de patience pour une séance découpage-collage suivie de tamponnage … Et voilàà,  c’est prêt!

Si vous avez des enfants ou l’habitude d’utiliser des tampons encreurs, vous possédez le  matériel basique nécessaire, sinon, vous avez tout le week-end pour fêter Patrick comme il se doit et même encore le temps de lancer des invitations…

Il vous faut :

  • du carton plume (ou carton d’emballage un peu épais) qui servira à fabriquer le support des timbres : les miens mesurent 4 cm de côté et je les ai doublés pour mieux les maintenir  entre mes doigts.
  • une feuille de mousse caoutchouc  pour y découper 7 petits cœurs de 2 cm.
  • un  tampon encreur vert, ou plusieurs pour jouer sur les camaïeux comme je l’ai fait.
  • deux feuilles de papier blanc A4, un crayon,un stylo,  des ciseaux, un cutter, de la colle-gel (qui ne coule pas et maintient rapidement tout en ne collant pas définitivement).
  • un cadre pour une image format A4

Création des tampons encreurs :

Couper dans le carton-plume 2 ou 4 carrés, selon épaisseur, de 4cm de côté et les coller 2 à 2.

Plier la feuille de papier, dessiner sur le pli  un demi cœur (2cm de haut pour 1 cm de large), découper avec les ciseaux, et le reporter 7 fois sur la feuille de mousse caoutchouc à l’aide du stylo …  Découper tous ces cœurs et les positionner en deux trèfles : l’un classique à 3 feuilles et l’autre, le porte-bonheur, à 4 feuilles.

Découper dans les chutes 2 petits pétioles en forme de longue virgule. Assembler alors chaque trèfle sur un support avec la colle -gel.

Et Voilàà, fin des préparatifs : tamponnez! Moi j’ai dégagé, avec un cutter, les bords du carton autour du trèfle pour éviter tout risque d’empreinte non désirée. Dans tous les cas, effectuez sur papier un essai avant de lancer votre création.

Pas de consigne particulière : pour ma part j’ai quadrillé d’un tracé léger la feuille avant l’impression au tampon, pour un style Jardin à la française tiré au cordeau, mais vous pouvez opter pour le Jardin à l’anglaise, plus sauvage et déstructuré.

L’astuce évidemment, c’est qu‘un seul trèfle à 4 feuilles soit présent sur l’image, on peut corser l’histoire et ne dévoiler la présence du porte-bonheur au milieu d’un fouillis végétal qu’un peu plus tard dans la soirée… (l’abus d’alcool, même de la bière,  est dangereux).

Les  IDÉes d’ÉDIth +++ :

Vous possédez maintenant 2 supers tampons encreurs en forme de trèfle, utilisez-les!

Sur des carrés ou des rectangles perforés et munis d’une ficelle, imprimez une ou plusieurs fois l’image et utilisez ces étiquettes pour la déco de votre table ou de la pièce (voir mon article Le petit top au tag).

Vous pouvez les poser ou les suspendre, les recouvrir des papier adhésif transparent pour en faire des sous-verre, ou des sous-brocs .

 

 

Publicités

Laissez-moi un petit mot !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s