Enfants : activités créatives & comptines/ARBRES et FORÊTS

Laissez vagabonder l’imagination des enfants qui vous entourent et proposer-leur de dessiner l’arbre qui sera le point de départ de ce nouveau projet. Un arbre, réalisé en carton de récupération que vous devriez trouver chez vous. Et bien sûr, je vous propose quelques idées de comptines sur ce thème : vie, parfums et couleurs de la forêt. La première opération consiste en une chasse au trésor : trouver la matière première, chez vous, confinement dû au Covid-19 oblige!  Carton d’emballage, boite à chaussures, bristol, boîte de céréales, couverture de cahier ou autre. Faites preuve d’astuce!

Comme sur l’exemple, installez l’arbre sur des racines solides pour qu’il puisse ensuite tenir parfaitement debout. De même, il sera judicieux d’augmenter si nécessaire la largeur du tronc (pour la ramure, ce devrait être suffisant) car il faudra y découper une entaille pour monter l’arbre en croisillon et ainsi lui donner en quelques sortes vie.

Je vous propose d’installer la base de l’arbre au bord de la feuille et ensuite du carton, afin d’être certain que le socle final sera bien droit (puisque cette même base sera répétée, autant partir du bon pied!).

Après le dessin définitif de l’arbre, tracez une vertical qui en marque le centre, puis, marquez le milieu de cette ligne. Reproduire l’arbre 2 fois sur une cartonnette ou un carton (dans ce cas, pensez à alterner le sens des cannelures du carton pour un max de solidité). Reproduire discrètement le trait vertical et son centre.

Sur l’une des découpes, évidez le tracé vertical depuis le haut jusqu’au milieu (marqué à l’horizontale) et sur la deuxième découpe, évider le tracé vertical depuis le bas jusqu’au milieu également.  Il suffit de mesurer l’épaisseur de votre carton pour connaitre la largeur de l’encoche à évider. Emboîtez les encoches l’une dans l’autre et votre arbre prend vie : non seulement il tient à la verticale, mais en plus, il s’étoffe et devient une œuvre en 3 dimensions.

Pour ce qui est de la décoration, vous avez vos artistes maison! Je me suis amusée à dessiner des motifs (feuilles, fruits, fleurs, animaux…) sur de la mousse en plaque, à l’aide d’un stylo bille. Cela crée de la profondeur, la finesse de la pointe permet même de dessiner des détails, le procédé est pratique, rapide et à portée des plus jeunes qui n’auront qu’à « dessiner » en appuyant un peu plus qu’à l’accoutumée. Découpez ensuite les motifs au plus près des contours, collez sur un socle fait d’un cube de carton, d’un bouchon de lait ou tout ce qui vous parait convenir. Et voilà des stamps, des tampons à encrer faits maison et dont vous pourrez varier le format et surtout les motifs à l’infini : en effet, un enfant n’est jamais à cours d’idées. Si vous utilisez des chiffres ou des lettres, pensez à écrire à l’envers, en miroir et à vérifier sur ce même miroir pour ne pas être déçu.

Utilisez des tampons encreurs ou de la gouache (à texture souple, peu diluée) pour orner l’arbre, les 2 pièces bien à plat sur la table. N’oubliez pas de les travailler en recto-verso et laissez bien sécher avant d’emboiter les 2 parties car l’humidité des couleurs pourrait fragiliser le carton.

Mes IDÉes de comptines sur le thème de l’arbre et de la forêt.

N’hésitez pas à rechercher chaque comptine sur Internet : elles sont parfois accompagnées d’une gestuelle particulière , surtout celles destinées aux touts-petits. D’autres sont des comptines chantées, ce sera pour vous une aide précieuse quant à l’air sur lequel il convient de la fredonner. Certaines encore, sont signées, restituées en langue des signes, les gestes sont souvent très imagés : apprendre une langue par le biais des comptines, c’est original et ludique.

                                 Petite feuille

  •                  Petite feuille verte bouge dans l’arbre
  •                  Petite feuille jaune vole dans l’air
  •                  Petite feuille orange dort dans l’herbe
  •                  Chut! Voici l’automne.

                                  Dans sa maison un grand cerf (Comptine à gestes, chantée)

  •                  Dans sa maison un grand cerf
  •                  Regardait par la fenêtre
  •                  Un lapin venir à lui
  •                  Et frapper ainsi :
  •                  « Cerf, cerf, ouvre-moi,
  •                  Ou le chasseur me tuera!
  •                  –Lapin, lapin, entre et viens
  •                  me serrer la main! »

                                    Vent frais

  •                  Vent frais, vent du matin
  •                  Vent qui souffle au sommet
  •                  des grands pins
  •                  Joie du vent qui souffle
  •                  Allons dans le grand
  •                  Vent frais, vent du matin…

                                     Mes noix (Jeu de mains)

  •   Mes noix, frappez!                     (Écartez les mains , puis frappez librement)
  •   Mes noix, frottez!                       (Écartez les mains, puis frottez librement)
  •   Mes noix, collez!                         (Serrez les doigts, puis reconstituez la noix)
  •   Mes noix, cachez les oreilles!     (Recouvrir les oreilles de ses mains)
  •   Mes noix, cachez les yeux!         (Recouvrir les yeux de ses mains)
  •   Un petit tour de magie…            (Petit moulin avec les mains)
  •   Mes noix sont parties!                (Cacher les mains derrière le dos)
  •   Un petit tour de magie…            (Petit moulin avec les mains)
  •   Mes noix sont ici!                       (Bouger les mains , doigts écartés)

Et encore celles-ci :

  • Dans la forêt lointaine (… on entend le coucou…)
  • Derrière chez moi
  • Deux petits bonhommes
  • Cric-crac le castor
  • J’ai vu le loup, le renard et la belette
  • Scions, scions, scions du bois (Jeu de « tresse » qui se chante en se tenant face à face, par les mains opposées)
  • Promenons-nous dans les bois (Loup, y es-tu?)
  • J’ai ramassé des champignons
  • Comptine des couleurs d’automne
  • 1,2,3, nous irons au bois (comptine pour apprendre à compter)
  • Dans la forêt un ouistiti
  • 4 feuilles sur un arbre(pour compter de 4 à 0)
  • Nous n’irons plus au bois
  • Le grand loup des bois (comptine chantée, existe en version signée)
  • A l’école de la forêt (pour réciter l’alphabet)
  • La feuille d’automne (comptine à gestes)
  • Comptine des animaux de la forêt

Les IDÉes d’ÉDIth +++ : les possibilités de gravure à partir d’une simple feuille de mousse sont telles, que je vous propose de développer l’exercice en faisant dessiner vos enfants sur une plaque de la taille d’une carte postale. Elle sera ensuite enduite de couleurs et reportée sur un bristol… prête à être expédiée par la poste, à vos proches!  La version déco est tout aussi intéressante. A méditer.

Laissez-moi un petit mot !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s